Covid-19

Coronavirus : Trump charge un Marocain de trouver un vaccin avant la fin d’année

Moncef Slaoui écoute le président Donald Trump parler du coronavirus dans la roseraie de la Maison Blanche, vendredi 15 mai 2020, à Washington  Source : AP / Alex Brandon

Aux Etats-Unis, comme dans plusieurs autres pays, la course au vaccin contre le Covid-19 se poursuit. A la Maison-Blanche, le président Donald Trump a nommé un Marocain à la tête de l'équipe qui va diriger les recherches pour produire un vaccin contre le nouveau coronavirus. 

Par Ammar Belahcen
Créé le 15.05.20, modifié le 18.05.20

C’est la fierté des nôtres. Le Marocain Moncef Slaoui a été nommé par le président américain, Donald Trump, à la tête de la task-force chargée de trouver un vaccin contre le nouveau coronavirus (Covid-19), d’ici la fin d’année. Une mission qui ne semble pas faire peur à ce natif d'Agadir, qui est ancien patron de la recherche du géant pharmaceutique GlaxoSmithKline : "Monsieur le président, j’ai récemment vu les premiers résultats d’une étude clinique sur un vaccin. Grâce à ces données, je suis encore plus confiant dans le fait qu’on pourra délivrer quelques millions de doses de vaccins d’ici fin 2020". 

S'il admet pourtant que la mission "Warp Speed", à savoir "vitesse de la lumière" (qui consiste à trouver un vaccin avant la fin d'année) est loin d'être facile, Moncef Slaoui assure qu’il ne l'aurait pas acceptée s’il n’était pas sûr de réussir, à l'heure où le nouveau coronavirus continue à se propager dans les quatre coins du monde. 

Un parcours d’exception

Inconnu du grand public, Moncef Slaoui est pourtant une célébrité dans le monde de l'immunologie. Classé parmi les 50 personnes qui changent le monde en 2016 par le magazine Forbes, le professeur Slaoui a notamment participé à la production de vaccins contre le zona, le cancer du col de l'utérus ou encore la gastro-entérite infantile. 

Slaoui, siégeait encore il y a quelques jours au Conseil d'administration de Moderna, l’une des premières sociétés à mener des essais cliniques sur un potentiel vaccin contre le nouveau coronavirus (Covid-19). Aujourd'hui, à peine nommé par Trump, l'homme qui possède trois passeports différents (marocain, belge et américain) a du plain sur la planche pour sauver des vies. 

  • Maroc
  • Coronavirus
  • états-unis
  • Epidémie
  • virus
  • Vaccin