Covid-19

Coronavirus : non, Air France ne va pas desservir de nouveau le Gabon

Les compagnies aériennes ne sont pas encore autorisées à desservir le Gabon (photo d'illustration)  Source : Photo360 / Shutterstock

Alors que plusieurs médias font état de la reprise des vols commerciaux de la compagnie aérienne, Air France, vers le Gabon, le ministre des Transports dément et rappelle que les frontières demeurent fermées pour contrer la pandémie de coronavirus.  

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 19.05.20, modifié le 20.05.20

Fin de la confusion. A l'heure où de nombreux médias annonçaient la reprise des vols commerciaux de la compagnie Air France à Libreville, le ministre des Transports, de l’Équipement, des Infrastructures et de l’Habitat, Léon Armel Bounda Balonzi, a démenti la rumeur. 

Dans un communiqué, Léon Armel Bounda Balonzi rappelle, à toutes les compagnies aériennes, la fermeture des frontières pour ralentir la progression de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19). Avant de souligner qu’“aucun vol  de compagnies régulières transportant des passagers n'est autorisé sur le Gabon jusqu'à nouvel ordre".

Un retour avorté

Si l’on s’en tient à son programme de vols qui circule sur la toile, la compagnie Air France devait entamer la desserte de la capitale Libreville à partir du 21 juin, avec une fréquence de 4 vols par semaine. Mais finalement, il n'en sera rien. Pour rappel, la compagnie française avait suspendu ses vols vers le Gabon le  21 mars dernier, date de la fermeture de toutes les  frontières gabonaises en vue d’éviter la propagation du Covid-19. 

Contrairement au Gabon, le voisin camerounais pourtant fortement touché (3529 malades du coronavirus à la date du 20 mai à 10h) a ouvert sa frontière aérienne à Air France. L’autorisation a été faite via une correspondance du ministre des transports datée du 12 mai. Les autorités camerounaises autorisent la compagnie aérienne occidentale à effectuer un seul vol par semaine, tout en imposant la présentation à l’embarquement d’un test de dépistage négatif pour les passagers et la souscription de ceux-ci  à un engagement d’auto-confinement à leurs frais à leur arrivée au Cameroun.

  • Gabon
  • Coronavirus
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.