Covid-19

Coronavirus : masque obligatoire, couvre-feu allongé... Ce qui change en Algérie, à l'occasion de l'Aïd el-Fitr

L'Algérie renforce les mesures sanitaires, en prévision de l'Aïd el-Fitr (photo d'illustration)  Source : Shutterstock

Alors que l'Algérie s'approche de la barre des 7500 malades du nouveau coronavirus (Covid-19), les autorités ont annoncé de nouvelles mesures à l'approche de l'Aïd el-Fitr. Port du masque sanitaire obligatoire, circulation automobile interdite et couvre-feux allongés... voici tout ce qui change au pays.

Par Badr Kidiss avec AFP
Créé le 20.05.20, modifié le 20.05.20

On s'y attendait, c'est désormais officiel ! Alors que le ministère de la Santé suggérait d'imposer un confinement total en Algérie pour les derniers jours de Ramadan et l'Aïd el-Fitr afin de limiter la propagation du coronavirus, les autorités ont préféré renforcer les mesures sanitaires.

Pendant les deux jours de la fête de l'Aïd el-Fitr, prévue en principe à partir du 23 ou du 24 mai, les couvre-feux seront allongés et la circulation automobile interdite dans tout le pays, selon un communiqué gouvernemental. Les autorités imposent également le port du masque, sans limiter clairement cette obligation à la période de la fête qui célèbre la fin du mois de Ramadan. 

"Le défaut de port du masque sera sanctionné " 

"Le port du masque de protection est obligatoire en toutes circonstances et en particulier dans les espaces publics fermés ou ouverts, tels que les marchés, les souks et les cimetières", précise le communiqué des autorités où l'on peut aussi lire que "le défaut de port du masque sera sanctionné." Face à la pénurie de masques, le gouvernement - qui va plafonner le prix des masques chirurgicaux"autorise l'ouverture de commerces de gros et de détail de tissus, de mercerie et de bonneterie et d'ateliers de confection afin d'encourager la production des masques grand public", en raison du contexte sanitaire "exceptionnel".

Dans le cadre du confinement sanitaire, la fermeture des établissements scolaires et des mosquées et l'interdiction de tous les rassemblements publics restent en vigueur. A la date du 19 mai à 21h, l'Algérie a identifié 7377 cas et plus de 560 décès y ont été officiellement recensés depuis le 25 février. 

  • Algérie
  • Coronavirus
  • Santé publique
  • virus
  • Masque de protection
  • Ramadan

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.