Covid-19

Coronavirus : les propos de Macky Sall "ont été manipulés"

Au Sénégal, des familles s'inquiètent pour leurs proches bloqués à Wuhan (Illustration)  Source : Pixabay/ _freakwave_

Alors que la polémique enfle autour du rapatriement des ressortissants sénégalais de Wuhan, le ministre de la Santé revient sur les propos du président Macky Sall. 
Par Barou Dembélé
Créé le 06.02.20, modifié le 07.02.20

Un quiproquo, vraiment ? Après avoir expliqué que le Sénégal n'avait "pas les moyens" de rapatrier ses 13 ressortissants de Wuhan, le président Macky Sall a provoqué la colère et l'inquiétude de leurs proches. Quelques jours après des propos qui ont encouragé la création d'un collectif pour réclamer le retour immédiat des ressortissants sénégalais, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a tenu a précisé la pensée du président. 

"Les propos du chef de l’Etat ont été galvaudés, manipulés et transformés de telle sorte qu’on a eu l’impression qu’il s’agit de moyens financiers", explique le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, avant de rappeler que "le Sénégal s’occupe de manière parfaite de ses ressortissants".

Une intervention compliquée

Alors que seuls le Maroc et l'Algérie ont envoyé des avions de l'Afrique vers la Chine pour rapatrier leurs ressortissants, Macky Sall estime qu'"il faut des avions spéciaux qui puissent aller sur place, il faut du personnel, ce ne sont pas des compagnies aériennes (mais) des (appareils) militaires". Des dires qui trouvent écho dans l'explication d'Abdoulaye Diouf : "l'intervention sanitaire du Sénégal au niveau de Wuhan nécessite un dispositif aérien et logistique qui est spécifique dans ce cas de figure". 

A l'heure où la riposte contre le coronavirus 2019-nCoV s'organise à Dakar, les réseaux sociaux continuent à s'enflammer. A tel point que le ministre de la Santé s'apprête à recevoir les parents des étudiants pour trouver une sortie de crise ? Pas si sûr...

  • Sénégal
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Santé publique