Covid-19

Coronavirus : le Maroc affiche l’un des taux de létalité les plus faibles au monde

A ce stade, plus de 90% des malades de la Covid-19 au Maroc ont été déclarés guéris 

Depuis l'apparition de la pandémie de coronavirus au Maroc, l'Etat met tout en oeuvre pour contrer cette maladie infectieuse. Si bien qu'aujourd'hui le royaume affiche l'un des taux de létalité les plus faibles au monde. 
Par Ammar Belahcen
Créé le 17.06.20, modifié le 18.06.20

Depuis le début de la crise sanitaire, le Maroc s'adapte. Après avoir fabriqué ses propres masques, augmenté sa capacité de tests du coronavirus, le royaume est aujourd'hui cité en exemple. Même la Banque mondiale le félicite pour son anticipation et sa mobilisation. 

"Aujourd’hui, plus de trois mois après le début de la crise, le Maroc affiche l’un des taux de létalité (nombre de décès par rapport au nombre total d’infections) les plus faibles du monde (moins de 2,6 %), tandis que 90% des cas sont guéris", indique l’institution financière internationale. En imposant dès le départ des règles strictes de confinement, le Maroc a réussi à empêcher une propagation plus large de l’épidémie et à préserver ainsi le secteur de santé public d’une "situation de tension aiguë", rappelle la même source.

Des moyens supplémentaires ? 

Pour la Banque mondiale, le ministère marocain de la Santé a réussi à faire face aux premières phases de la crise en mobilisant notamment des ressources intérieures. Mais l'institution estime que le royaume aura besoin de moyens supplémentaires pour gérer la prochaine étape.

La Banque mondiale a d'ailleurs "réaffecté 13,01 millions de dollars non encore décaissés au titre de ce programme et mobilisé 35 millions de dollars supplémentaires auprès de son mécanisme d’aide accélérée dédié à la pandémie de COVID-19″.

  • Maroc
  • Santé publique
  • Epidémie
  • Coronavirus
  • virus