Covid-19

Coronavirus : la Tunisie recevra bientôt le vaccin Sinopharm

La Chine va faire don de 100.000 doses de vaccin à la Tunisie (Image d'illustration) 

La Tunisie devrait bientôt recevoir ses premières doses du vaccin chinois produit par Sinopharm. C'était le dernier pays du Maghreb à attendre ses vaccins. 

Par Alicia Mihami avec AFP
Créé le 26.02.21, modifié le 26.02.21

Bonne nouvelle pour la Tunisie ! Pékin s'est engagé à offrir 100.000 doses de vaccin contre le coronavirus à la Tunisie. Une donation qui devrait permettre d'avancer le calendrier de vaccination, après qu'il a été retardé d'un mois en raison des retards de livraison du programme mondial Covax.

Pour le moment, on ne connaît pas la date d'arrivée des vaccins,  mais l'ambassadeur de Chine en Tunisie, Zheng Jianguo, a confirmé la nouvelle et assuré que les doses de vaccin seront "disponibles dans les jours à venir, dès la mise en place du mécanisme de transport". La Chine n'a pas précisé si elle fournirait des doses du vaccin Sinopharm ou bien du Sinovac.

Retards du programme Covax

Le programme Covax a été mis en place par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour distribuer les vaccins anti-Covid aux pays défavorisés. Mais le programme peine à se mettre en place.  La semaine dernière, Tunis avait du annoncer le report d'un mois de sa campagne de vaccination, en raison d'un retard dans l'arrivée des vaccins. La Tunisie, qui a changé trois fois de ministre de la Santé depuis le début de la pandémie, a pris du retard dans l'organisation des campagnes de vaccination contre le coronavirus par rapport à ses voisins du Maghreb.

Le Maroc, (où plus de 3 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin) et l'Algérie ont commencé leurs campagnes de vaccination fin janvier. L’Algérie a reçu mercredi un don de 200.000 doses du vaccin Sinopharm et le Maroc un million de doses du même vaccin chinois auparavant. Avec plusieurs dizaines de morts par jour pour 11 millions d'habitants, la Tunisie compte officiellement 231.298 cas confirmés de Covid-19, dont 7.911 morts. Le pays a également identifié un nouveau variant du virus mais les premières analyses montrent qu'il n'est pas plus dangereux ou plus contagieux que la souche d'origine, selon l'Institut Pasteur. Ce don de vaccin par la Chine est donc salutaire pour la Tunisie, qui peine à lutter contre la deuxième vague de la pandémie. 

  • Tunis
  • Tunisie
  • Coronavirus
  • Vaccin
  • Santé publique
  • Epidémie
  • Maroc
  • Algérie
  • Maghreb

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.