Covid-19

Coronavirus : La chloroquine contrefaite circule au Cameroun

Deux formes de chloroquine contrefaites circulent au Cameroun (photo d'illustration)  Source : Shutterstock

Alors que la pandémie de coronavirus gagne du terrain au Cameroun, la chloroquine contrefaite circule dans tout le pays. C'est ce que dénonce le Laboratoire National de Contrôle de Qualité des Médicaments et d'Expertise (Lanacome) qui appelle à la vigilance.

Par Fabrice Beloko
Créé le 15.04.20, modifié le 15.04.20

Attention aux contrefaçons ! Depuis l'apparition du nouveau coronavirus (Covid-19), de plus en plus de médicaments et de produits contrefaits circulent dans les quatre coins de planète. Et l'Afrique, qui est le continent où le trafic de faux médicaments est un vrai fléau, n'échappe pas à la règle. Au Cameroun, c'est la chloroquine contrefaite qui circule dans tout le pays. 

Le Laboratoire National de Contrôle de Qualité des Médicaments et d'Expertise (Lanacome) précise que "deux présentations de chloroquine issues des circuits de contrebande sont actuellement en circulation au Cameroun et se retrouveraient déjà dans certaines formations sanitaires". Avant de rajouter que "les résultats des tests de ces deux présentations de chloroquine révèlent l’absence de toute substance active pharmaceutique".

Vigilance et prudence

Alors que le président Paul Biya, vient d'autoriser la ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation à fabriquer de la chloroquine, Lanacome appelle à la vigilance et la prudence, en rappelant aux citoyens et aux professionnels de santé qu'ils "doivent s’approvisionner que dans les circuits autorisés par le ministère de la Santé". 

Mais le trafic des faux médicaments ne date pas de l'arrivée du coronavirus au Cameroun. Il y a quelques mois, le ministre de la Santé, Malachie Manaouda, avait lancé une campagne pour lutter contre les faux médicaments. Cette campagne a visiblement manqué de ressources pour relever le défi. Aujourd'hui, selon l’Ordre national des pharmaciens du Cameroun "40% des médicaments de la rue proviennent de la contrebande".

  • Cameroun
  • Coronavirus
  • Médicaments
  • Epidémie
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.