Covid-19

Coronavirus : l’Intérieur met en garde le secteur privé au Maroc

A Casablanca, rares sont les personnes qui portent bien leur masque de protection  Source : AlloDocteurs Africa / Simo Shafii

Au Maroc, la recrudescence et la multiplication de foyers de contaminations au coronavirus dans le milieu professionnel est un constat. De quoi pousser le ministère de l’Intérieur à réagir. 

Par Ammar Belahcen
Créé le 15.07.20, modifié le 16.07.20

Mise en garde ! Face à l'augmentation des cas confirmés de coronavirus dans les entreprises, les dirigeants de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) ont été conviés à une réunion au siège du ministère de l’Intérieur. Les patrons marocains "se sont fait secouer", à cause de la multiplication des foyers épidémiques en milieu professionnel.

Depuis que le Maroc a accéléré son déconfinement le mois dernier avec la réouverture des cafés, restaurants, commerces ainsi que la reprise du tourisme intérieur, 47% des personnes atteintes par le coronavirus ont été contaminées dans le milieu professionnel. Lors de cette réunion qui s'est déroulée en présence des ministre de la Santé, du Commerce et de l’Industrie et du Tourisme, les autorités ont mis en garde les acteurs du secteur privé contre le "laisser-aller" et le "non-respect" des mesures de précautions.

La menace des sanctions

Alors qu'une demi-douzaine de villes marocaines restent soumises à des restrictions en raison de l'apparition épisodique de foyers épidémiques de coronavirus, principalement en milieu professionnel, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit a assuré que "son département allait se montrer implacable face à tout manquement et n’hésitera pas à fermer des unités industrielles qui ne respectent pas les mesures de précaution sanitaire".

Selon certains confrères, le ministre se serait montré menaçant en assurant que des poursuites pourraient être engagées à l’encontre d’employeurs n’ayant pas respecté ces mesures. A ce stade, le royaume recense 16424 malades du coronavirus (Covid-19), dont au moins 260 décès et près de 14.000 guérisons. 

  • Maroc
  • Coronavirus
  • Santé publique
  • Epidémie
  • virus

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.