Covid-19

Coronavirus : l'Algérie prolonge le confinement, le Gabon l'assouplit

A Blida, le confinement total a laissé place à un couvre-feu de 14H00 à 07H00 locales  Source : Oussama.houssam / Shutterstock

Avant même que la pandémie de coronavirus s'enracine en Afrique, plusieurs pays du continent se sont confinés. Mais alors que certains d'entre eux comme l'Algérie prolonge leur confinement, la capitale gabonaise Libreville elle, commence a reprendre vie.
Par Badr Kidiss avec AFP
Créé le 27.04.20, modifié le 27.04.20

Si l'épidémie semble gagner du terrain en Afrique, notamment dans les 4 pays les plus touchés sur le continent (Afrique du Sud, Egypte, Maroc, Algérie), les bilans journaliers de nouveaux cas ne baissent pas autant que prévu : 247 nouveaux cas confirmés ce lundi en Afrique du Sud, 248 nouveaux cas en Egypte (nouveau record), alors que l'Algérie a annoncé 135 nouveaux cas. Seul le voisin marocain enregistre une baisse du nombre de contaminations au coronavirus avec "seulement" 55 nouveaux cas. 

Malgré cette situation, certains gouvernements africains espèrent bientôt mettre fin au confinement dans leur pays. Au Gabon, le confinement total de la capitale, Libreville, et de trois communes limitrophes, mis en place il y a deux semaines pour limiter la propagation du nouveau coronavirus, va être assoupli, a annoncé lundi le Premier ministre. Avant de rajouter que certains commerces non alimentaires, comme les salons de coiffure et les garages, seront de nouveau autorisés à ouvrir. Au Nigéria, le président Muhammadu Buhari a lui aussi annoncé un déconfinement progressif dans le pays le plus peuplé d'Afrique à partir du 4 mai. Mais le port du masque et un couvre-feu vont être imposés. 

Prolongation du confinement à Alger

Alors que la barre des 3500 cas confirmés de coronavirus a été franchie ce lundi en Algérie, les autorités ont décidé de prolonger jusqu'au 14 mai les mesures de confinement pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, après avoir autorisé la réouverture de certains commerces en cette période de ramadan. Dans un communiqué, le Premier ministre Abdelaziz Djerad a appelé ses compatriotes à "continuer à observer en toute conscience et avec rigueur, les mesures d'hygiène, de distanciation sociale et de protection". 

Samedi dernier, le Premier ministre avait ordonné la réouverture de plusieurs commerces, dont les salons de coiffure, les pâtisseries et les magasins de vêtements et de chaussures, afin de "réduire l'impact économique et social de la crise sanitaire". Et depuis le début du mois de jeûne du ramadan, les autorités ont allégé le couvre-feu décrété dans plusieurs régions du pays en raison de l'épidémie. Dans la wilaya (préfecture) de Blida, près d'Alger, où ont été enregistrés les premiers cas de nouveau coronavirus, le confinement total a été levé, laissant place à un couvre-feu de 14H00 à 07H00 locales (13H00 à 06H00 GMT). Et dans les neuf wilayas les plus touchées par la pandémie --dont celle d'Alger--, les couvre-feux ont été réduits de deux heures. Selon des chiffres officiels, 432 décès ont été recensés jusque-là en Algérie. Au total 3.517 cas ont été officiellement déclarés. L'Algérie est, à ce stade, le pays d'Afrique qui déplore le plus grand nombre de décès.

  • Algérie
  • Coronavirus
  • Gabon
  • Alger
  • Libreville
  • Epidémie
  • virus
  • Santé publique