Covid-19

Coronavirus : l'Afrique franchit la barre des 35.000 malades et 1500 décès

La pandémie de coronavirus gagne du terrain en Afrique (photo d'illustration)  Source : Shutterstock

L’Afrique comptait, ce mercredi 29 avril, au moins 35.000 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà fauché la vie d'au moins 1500 personnes sur le continent. Les quatre pays les plus touchés sont toujours l'Afrique du Sud, l'Egypte, le Maroc et l'Algérie. 

Par Badr Kidiss
Créé le 29.04.20, modifié le 29.04.20

Malgré l'instauration d'un couvre-feu et le port du masque obligatoire dans la plupart des pays du continent, la pandémie de coronavirus continue de gagner du terrain. En moins de trois jours, plus de 3.000 cas confirmés ont été identifiés dans les quatre coins du continent. Ce mercredi 29 avril à midi, on recense au moins 35.000 cas de contamination au coronavirus (35025 exactement), dont 1531 décès et 11394 guérisons. 

Alors que les pays africains tentent d'augmenter leurs capacités de tests de dépistage, le responsable des opérations d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Afrique, Michel Yao, rappelle que le dépistage et la prévention sont les plus importants pour contenir la pandémie. 

La faim menace les pays ouest-africains

Du Sénégal au Mali, nombreux sont les pays ouest-africains qui sont confrontés à une hausse des prix des denrées alimentaires et à la pénurie de certains produits.

Selon l'ONG Oxfam, le nombre de personnes menacées de famine pourrait presque tripler en Afrique de l’Ouest, pour passer de 17 millions en juin à 50 millions de personnes concernées au mois d’août. De nombreuses organisations internationales et régionales, estiment que cette crise sanitaire pourrait avoir des conséquences désastreuses sur l’accès aux produits de base. 

Les campagnes de vaccination sont menacées

Alors que tout le continent essaie de freiner la propagation de la pandémie de coronavirus, le paludisme et la rougeole continuent de tuer. A tel point que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) prédit que le nombre de décès causé par ces maladies pourrait doubler, si rien n'est fait. 

Bien que le Covid-19 représente une menace majeure pour la santé, il est essentiel de maintenir les programmes de prévention et de vaccination, rappelle la Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale pour l'OMS pour l'Afrique. 

  • Afrique
  • Coronavirus
  • Santé publique
  • Epidémie
  • virus

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.