Covid-19

Coronavirus en RD Congo : du porte à porte pour "désinfecter" Kinshasa

Une opération de décontamination va être organisée au coeur de Kinshasa (photo d'illustration) 

Pour lutter contre la propagation du coronavirus en RD Congo, les autorités viennent de lancer une campagne de désinfection à Gombe, au cœur de Kinshasa, la ville qui compte la majorité des malades du Covid-19 dans le pays.
Par Arnaud Ntchapda
Créé le 14.04.20, modifié le 24.04.20

La population l'espérait, le docteur Jean-Jacques Muyembe l'a officialisé. Le "Monsieur Epidémie" de la RD Congo vient d'envoyer des équipes "désinfecter" la commune de Gombe, au coeur de la capitale Kinshasa.

Le célèbre virologue précise que cette zone urbaine, qui est en confinement depuis une dizaine de jours, va recevoir un traitement spécial : la "décontamination", un nettoyage intensif contre le virus, va s’y faire maison par maison. En l'état des connaissances, c'est une mesure de précaution mais qui ne précipitera absolument pas la fin du virus, même localement. Il y aura aussi pour cette raison des opérations de sensibilisation, le suivi des cas et de leurs contacts, le dépistage des cas suspects, la prise en charge psychosociale et le transfert des cas confirmés vers les hôpitaux pour des soins appropriés. 

Une ministre touchée

Avec plus de 200 malades de Covid-19, la commune de Gombe est le premier foyer de contamination en RD Congo, loin de la commune de Ngaliema dont les 27 malades sont concentrés dans le quartier Binza-Meteo. Hormis Kinshasa, une dizaine de cas confirmés ont été recensés dans le reste du pays. A ce jour, les autorités ont enregistré 21 guérisons. 

Mais le coronavirus ne laisse personne indifférent en RDC. Cas symbolique, la ministre de l'économie, Bandubola Acacia a été testée positive au coronavirus. Son directeur de cabinet est quant à lui mort des suites de cette maladie infectieuse. 

Source : voiceofcongo.net, digitalcongo.net
  • Congo RDC
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • virus
  • Santé publique