Covid-19

Coronavirus au Niger : des respirateurs artificiels offerts par l'Italie pour sauver des vies

L'Italie va offrir des respirateurs artificiels au Niger (photo d'illustration) 

Alors que le Niger s'approche de la barre des 1000 malades du nouveau coronavirus (Covid-19), l'Italie s'apprête à lui offrir des respirateurs artificiels “afin d’accompagner les autorités nigériennes dans la prise en charge des patients”. 
Par Badr Kidiss
Créé le 18.05.20, modifié le 18.05.20

Ouf de soulagement. Alors que la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) semble gagner du terrain au Niger, l'Italie a décidé de lui prêter main forte. Durement touché par le SRAS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19, le pays transalpin va offrir au Niger des respirateurs artificiels pour améliorer la prise en charge des malades.

Alors qu'elles recensent au moins 909 personnes atteintes par le Covid-19, les autorités nigériennes font face à un manque de matériel et de médecins. Comme partout ailleurs en Afrique subsaharienne, il n'y a pas assez de lits d’hôpitaux et de respirateurs au Niger. Ces derniers sont estimés à seulement 5 unités par nos confrères de Jeune Afrique. Même si pour le moment l'Italie n'a pas communiqué sur le nombre de respirateurs qu'elle allait envoyer au Niger, nul doute que son aide médicale devrait faciliter la lutte contre cette nouvelle maladie infectieuse qu'est le nouveau coronavirus.

C'est quoi un respirateur artificiel

Dans les formes les plus graves du Covid-19, les malades n'arrivent plus à respirer correctement. Ces patients ont besoin d'une assistance respiratoire. Ils sont généralement placés en réanimation, reliés à un respirateur ou ventilateur artificiel. Cet appareil permet notamment de respirer à la place des poumons, et assure l'oxygénation du sang.

Mais le respirateur artificiel ne soigne pas le coronavirus. Il aide les malades à mieux respirer, tout en protégeant leurs poumons. Ce qui l'impose comme le principal moyen de sauver tous les patients dans un état critique. 

  • Coronavirus
  • Niger
  • Santé publique
  • Epidémie
  • virus