Covid-19

Coronavirus au Maroc : une application pour détecter les effets secondaires liés à la vaccination

L’utilisateur doit informer l’application de son état de santé, en précisant les éventuels effets secondaires (photo d'illustration) 

Les effets secondaires de la vaccination contre le coronavirus (Covid-19) inquiètent les Marocains. Face à cette situation, les autorités viennent de lancer une solution gratuite. 

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 14.02.21, modifié le 15.02.21

Au Maroc, la campagne de vaccination contre le coronavirus va bon train. Selon les derniers chiffres qui datent du 13 février, 1,38 million de Marocains ont été vaccinés. Mais si les concitoyens ne sont pas réticents à la vaccination, bon nombre d'entre eux redoutent les effets secondaires liés au vaccin anti-Covid. Rassurez-vous, les vaccins, comme tous les médicaments, peuvent avoir des effets secondaires, qui sont heureusement le plus souvent bénins. Pour les vaccins, c’est un peu de fièvre ou une douleur au point d’injection.  

Pour détecter les éventuels effets secondaires liés à la vaccination, le Maroc a mis en place un dispositif de surveillance. Il s’agit d’un télé-suivi des manifestations post-vaccinales indésirables (MAPI), aussi appelé apTeleCare, développé par le groupe français Software. 

Comment ça marche ? 

Pour profiter de ce suivi, il suffit de se rendre sur le portail jawaz-essaha.com, et s’enregistrer de manière manuelle, avec une adresse mail, ou en téléchargeant l’application sur son téléphone. L’enregistrement peut aussi se faire seul ou en famille, un petit peu comme le principe de Netflix, où chacun a son compte sur la même plateforme.

En partageant son dossier médical sur l’application ou sur le portail de Jawaz Essaha, le patient permet aux médecins d’établir un télésuivi via un passeport de santé électronique personnel. Pour cela, il suffit d'informer l’application de son état de santé, en précisant les éventuels effets secondaires. Dès lors, un médecin prendra le relai pour diriger le patient, soit vers une voie médicamenteuse, soit vers une consultation, ou encore vers l’hôpital le plus adapté à ses symptômes. 

  • Maroc
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • virus
  • Innovation
  • Application

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.