Covid-19

Coronavirus au Cameroun : plus de 10.000 malades et au moins 277 décès

Le Cameroun est le sixième pays africain le plus durement touché par la pandémie de Covid-19 (photo d'illustration) 

Près de 5000 personnes atteintes par la Covid-19 sont actuellement hospitalisées au Cameroun. A ce stade, les autorités déplorent 277 décès dûs à la pandémie de coronavirus. 

Par Badr Kidiss avec AFP
Créé le 15.06.20, modifié le 15.06.20

C'est un seuil symbolique qui semblait inévitable depuis quelques jours. Ce lundi, la barre des 10.000 cas confirmés de coronavirus au Cameroun a été dépassée. Le dernier bilan du ministère de la Santé fait même de 10.140 cas et 277 décès

Même si à ce stade, plus de 5600 personnes ont été déclarées guéries, le Cameroun est devenu le sixième pays africain le plus touché par la pandémie de Covid-19. Cette semaine, le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique, a expliqué lors d'un point presse qu'"avant que nous ayons accès à un vaccin efficace, je crains que nous devions vivre avec une hausse constante dans la région, avec des foyers à gérer dans de nombreux pays, comme c'est le cas actuellement en Afrique du Sud, en Algérie, et au Cameroun, qui nécessitent de très fortes mesures de santé publique". 

"La risée du monde"

En trois mois, le nombre de cas est passé de 1 à plus de 10.000 officiellement, pour plus de 270 décès, sur une population de plus de 25 millions d'habitants."Nous avons une progression de l'épidémie particulièrement importante, c'est extrêmement grave", s'alarmait le 24 mai à la télévision d'Etat le professeur Eugène Sobngwi, vice-président du conseil scientifique au ministère de la Santé, brandissant le risque que le Cameroun devienne "la risée du monde". 

Les bilans "ne doivent pas nous alarmer parce que, jusqu'à présent, le gouvernement maîtrise la situation", rétorquait le 1er juin Manaouda Malachie, le ministre de la Santé, à la radio d'Etat, en réponse aussi à d'innombrables inquiétudes et critiques sur les réseaux sociaux. Cette progression est le résultat d'une "gestion calamiteuse" de la pandémie par le gouvernement, accuse pourtant Albert Ze, économiste camerounais spécialisé dans la santé. 

  • Cameroun
  • Coronavirus
  • Santé publique
  • Epidémie
  • virus