Covid-19

Coronavirus : au Cameroun, les ministres ne peuvent plus voyager

Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, pourrait prendre de nouvelles mesures contre le Coronavirus 

Au Cameroun, les autorités ont décidé de suspendre toutes les missions officielles à l'étranger pour contenir l'épidémie de Coronavirus. Autrement dit, tous les ministres camerounais ne peuvent plus voyager. 

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 15.03.20, modifié le 17.03.20

Le gouvernement pense aussi aux siens ! Après avoir renforcé le dispositif de surveillance épidémiologique dans les différents points d’entrée du pays, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute passe la deuxième. Il vient de demander aux ministres d’Etat, ministres, ministres délégués et secrétaires d’Etat "de suspendre temporairement" leurs missions à l’étranger ainsi que celles de leurs collaborateurs, sauf en cas de nécessité absolue.

Le Premier ministre précise qu’il prend cette décision “au regard du risque très élevé de propagation de cette maladie, de son ampleur à l’échelle mondiale et de l’inexistence à date d’un traitement préventif ou curatif “.

Vers une suspension des vols internationaux ? 

Alors que le Cameroun recense actuellement 5 malades de Covid-19, les autorités exigent désormais, à tous les demandeurs de visa d'entrée au Cameroun, la présentation du test du Covid-19. 

Pour l'heure, le Cameroun n'a pas encore suspendu ses échanges aériens avec les pays les plus touchés par le Covid-19. Mais Joseph Dion Ngute a expliqué que les Etats sont amenés à "édicter des mesures visant à restreindre ou à interdire les regroupements populaires et les déplacements des personnes, d’un pays à un autre".    

  • Coronavirus
  • Cameroun
  • Santé publique
  • Epidémie