Covid-19

Coronavirus : Au Cameroun, le confinement n'est toujours pas au programme

A Yaoundé, le confinement n'est toujours pas à l'ordre du jour (Photo prise avant la pandémie de Covid-19)  Source : Scarabea / Shutterstock

Le ministre de la Santé, Malachie Manaouda, propose une méthode de lutte qui consiste à contenir certains foyers, les traiter  pour permettre au Cameroun d'en finir avec la pandémie de coronavirus.  Il n’envisage le confinement qu’en dernier recours.
Par Arnaud Ntchapda
Créé le 23.03.20, modifié le 23.03.20

L'heure est au questionnement. Alors que le Cameroun assiste à une augmentation inquiétante du nombre de malades du nouveau coronavirus (Covid-19), qui est passé de 10 à 56 cas en une semaine,  des voix s’élèvent pour réclamer le confinement  total. Cette mesure qui est déjà en vigueur dans certains pays africains, comme le Maroc, la Tunisie, le Rwanda, l'Ile Maurice ou dans certaines capitales, comme Antananarivo (Madagascar) et Lubumbashi (RDC) n'est pas dans les priorités du ministre de la Santé, Malachie Manaouda. 

"Nous n'en sommes pas encore là. On n'est pas encore là et on espère ne pas en arriver là. Mais si la situation le commande je suggérerai qu'on le fasse, mais on n'en est pas là. Si nous respectons les mesures qui sont mises en place, si nos démarches actuelles sont suivies, je pense qu'on pourrait éviter cette possibilité", explique le ministre.

Pourtant le microbiologiste-virologue, François- Xavier Mbopi-Kéou, a insisté sur l'importance du confinement : "Nous devrions être entièrement en quarantaine dans les régions du Centre, du Littoral et de l’Ouest. Si la France n’avait pas fait de confinement, les contaminations auraient triplé tous les trois jours“, explique l’homme de science. Des propos qui trouvent écho dans les dires du docteur Appolinaire Oko, médecin de formation et responsable du parti politique de l’opposition MRC : "Nous avons proposé le confinement total. C’est désormais notre position"

Contenir les foyers épidémiologiques

A ce stade, le Cameroun veut ralentir la pandémie de coronavirus sur son territoire. “Nous travaillons à ce que nous n’atteignions pas un stade alarmant. Nous allons contenir les foyers, les traiter  et nous débarrasser de l’épidémie“, promet Malachie Manaouda.

Alors qu'une rumeur annonce un confinement imminent au Cameroun, le ministre a réagir sur son compte Twitter : “Je voudrais clairement préciser qu'aucun confinement total de Douala et Yaoundé, n'est actuellement à l'ordre du jour du Gouvernement. Cette rumeur n'est que pure manipulation. Si une mesure additionnelle était nécessaire dans le cadre cette pandémie elle sera annoncée clairement“, a-t-il Tweeté.

  • Cameroun
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Santé publique
  • virus