Covid-19

Coronavirus à Madagascar : confusion sur le nombre de cas, enquête ouverte à l'Institut Pasteur

Bâtiment Girard de l'Institut Pasteur de Madagascar hébergeant cinq unités de recherche (photo d'illustration)  Source : Institut Pasteur de Madagascar

Depuis quelques jours, les autorités sanitaires malgaches font face à une confusion autour du nombre de personnes contaminées au coronavirus.

Par Badr Kidiss
Créé le 12.05.20, modifié le 12.05.20

C'est le flou total. Depuis quelques jours, les autorités sanitaires de Madagascar font face à une confusion autour du nomnbre de personnes contaminées au coronavirus. Jeudi dernier, les autorités malgaches annonçaient l'identification de 35 nouveaux malades du nouveau coronavirus (Covid-19), après avoir réalisé 252 tests de dépistage. Le même jour, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé l'enregistrement de 67 nouveaux cas en 24 heures. Un record jamais atteint depuis l'apparition du Covid-19 sur le sol malgache.

Rapidement, un vent de panique a soufflé dans tout le pays. Dans la foulée de l'annonce de l'OMS, le Centre de commandement de lutte contre le Covid-19 a tenté de confirmer le nombre de contaminations auprès de l'Institut Pasteur de Madagascar (IPM), qui est habilité à réaliser les tests, tout en demandant des explications à l'OMS. Après vérification, l'IPM a indiqué que le chiffre transmis à l'OMS concernait 32 cas douteux. Ces derniers ont été à nouveau testés et pour l'heure, sur 21 tests réalisés, seulement 4 sont finalement positifs au coronavirus. 

Une enquête ouverte

Face à cette confusion générale, alors que l'OMS s'est finalement alignée sur les chiffres publiés par les autorités, le président malgache a demandé la réalisation de nouveaux tests de dépistage du coronavirus sur les 35 cas identifiés jeudi dernier. Ces contre-tests sont menés à l'Institut d'infectiologie Charles Merieux de la Faculté de médecine d'Antananarivo.  Et vu que cet épisode ne sera pas sans conséquences pour la gestion de la pandémie de Covid-19 à Madagascar, les autorités ont même demandé l'ouverture d'une enquête à l'Institut Pasteur de Madagascar. Face à la presse, la professeur Hanta-Danielle-Marie Vololontiana, porte-parole du Centre de lutte contre le Covid-19, s'est interrogée "S'agit-il d'une erreur délibérée ou découlant d'un problème technique ?", précise L'express de Madagascar

Selon nos confrères, l'IPM doit s'expliquer, d'ici le mercredi 13 mai, et présenter les résultats de l'enquête interne concernant les résultats des tests de dépistage du Covid-19 réalisés jeudi dernier.  

Source : L'express de Madagascar
  • Madagascar
  • Coronavirus
  • Santé publique
  • virus
  • Epidémie