Covid-19

Coronavirus : 3 millions d’euros pour la riposte des pays de la zone Cemac

Les membres de la CEMAC font front face au Covid-19 (Illustration) 

Les États membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), optent pour un plan de riposte commun contre la pandémie Covid-19. Pour cela, ils s'appuient sur un budget de plus de 2 milliards FCFA, soit environ 3 millions d'euros.

Par Fabrice Beloko
Créé le 16.03.20, modifié le 17.03.20

Aux grands maux les grands remèdes. A l’issue de la rencontre des ministres de la Santé des pays membres de la Cemac (Gabon, Cameroun, Tchad, Guinée Equatoriale, République du Congo, Centrafrique), un fonds spécial des urgences sanitaires a été créé pour un plan de riposte commun contre le Covid-19.

Si tous les membres de la CEMAC veulent renforcer leur collaboration et le partage d'informations, ils ont aussi l'intention de renforcer leurs capacités de riposte sous-régionales. Pour lutter contre la pandémie du Covid-19, les pays de la Cemac s'appuient sur un budget de plus de 2 milliards FCFA, soit aux alentours de 3 millions d'euros. 

Les pays de la Cemac touchés par Covid-19

A ce stade, seul le Tchad résiste à la pandémie dans la zone CEMAC. Le Cameroun et le Gabon sont les pays les plus touchés par cette pandémie dans la sous-région, alors que la Guinée équatoriale, la République Centrafricaine, et la République du Congo ont enregistré leurs premier cas ce week-end.

A l'heure où ces lignes sont écrites, certains pays de la zone comme le Gabon et le Tchad ont suspendu provisoirement leurs frontières avec le Cameroun.

  • Cameroun
  • Gabon
  • Tchad
  • Congo RC
  • République Centrafricaine
  • Guinée Equatoriale
  • Coronavirus
  • Epidémie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.