Covid-19

Coronavirus : 3 millions d’euros pour la riposte des pays de la zone Cemac

Les membres de la CEMAC font front face au Covid-19 (Illustration) 

Les États membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), optent pour un plan de riposte commun contre la pandémie Covid-19. Pour cela, ils s'appuient sur un budget de plus de 2 milliards FCFA, soit environ 3 millions d'euros.
Par Fabrice Beloko
Créé le 16.03.20, modifié le 17.03.20

Aux grands maux les grands remèdes. A l’issue de la rencontre des ministres de la Santé des pays membres de la Cemac (Gabon, Cameroun, Tchad, Guinée Equatoriale, République du Congo, Centrafrique), un fonds spécial des urgences sanitaires a été créé pour un plan de riposte commun contre le Covid-19.

Si tous les membres de la CEMAC veulent renforcer leur collaboration et le partage d'informations, ils ont aussi l'intention de renforcer leurs capacités de riposte sous-régionales. Pour lutter contre la pandémie du Covid-19, les pays de la Cemac s'appuient sur un budget de plus de 2 milliards FCFA, soit aux alentours de 3 millions d'euros. 

Les pays de la Cemac touchés par Covid-19

A ce stade, seul le Tchad résiste à la pandémie dans la zone CEMAC. Le Cameroun et le Gabon sont les pays les plus touchés par cette pandémie dans la sous-région, alors que la Guinée équatoriale, la République Centrafricaine, et la République du Congo ont enregistré leurs premier cas ce week-end.

A l'heure où ces lignes sont écrites, certains pays de la zone comme le Gabon et le Tchad ont suspendu provisoirement leurs frontières avec le Cameroun.

  • Cameroun
  • Gabon
  • Tchad
  • Congo RC
  • République Centrafricaine
  • Guinée Equatoriale
  • Coronavirus
  • Epidémie