Covid-19

Coronavirus : 182 personnes testées positives après le CHAN

Après la victoire du Maroc, l'heure est au bilan sanitaire pour le CHAN (Image d'illustration)  Source : CAF

Quelques jours après la fin du 6ème Championnat d’Afrique des Nations de football (CHAN), les responsables en charge du volet santé ont dressé leur bilan. Constat : certaines performances restent à améliorer en prévision de la CAN 2022. 

Par Arnaud Ntchapda avec Alicia MIHAMI
Créé le 18.02.21, modifié le 19.02.21

Bilan sanitaire mitigé pour le CHAN 2020 au Cameroun. Dévoilé le 12 février dernier à Yaoundé, ce rapport révèle 182 cas positifs d'infection au coronavirus sur près de 10.000 prélèvements. 133 malades ont pu être guéries, mais quelques personnes restent en observation et doivent recouvrer la santé avant de pouvoir rejoindre leurs pays. En plus de cas d'infections, les équipes du Dr. Cyrille Kamga, en charge de la couverture sanitaire du CHAN, on dû prévenir les risques d'importation de nouvelles variantes du Covid-19 sur les lieux d’hébergement, dans les restaurants, les terrains d’entraînement et lors des rencontres sur les sites des villes de Yaoundé, Douala et Limbé.

Pour que l'évènement se déroule au mieux, des campagnes de sensibilisation à la pratique des gestes barrières sur les sites de compétition et en dehors ont été menées et des tests réalisés quotidiennement sur les officiels, joueurs et membres du public. En cas de test positif, les personnes étaient immédiatement mise à l'écart, afin de briser les chaînes de contamination. En plus des tests, des opérations systématiques de désinfection des hôtels après chaque passage des délégations et des stades après chaque match ont été effectuées. Pour les sportifs testés positifs, des IRM de contrôle avant le retour à la compétition ont été réalisés, afin de prévenir les risques de complications cardiaques et de mort subite. 

Une machine sanitaire parfois grippée

Ce bilan a aussi permis de constater des insuffisances dans le dispositif sanitaire, comme l’indisponibilité de certains médicaments, le déficit de collaboration entre certaines entités, la prise en charge insuffisante du personnel soignant ou encore le manque de logistique. Autant de soucis auxquels s’est ajoutée l’indiscipline des spectateurs dans les gradins et les fan zones, évidemment impossibles à contrôler lors de rassemblements de grande ampleur. 

Dans l’optique de préparer au mieux la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN), que le Cameroun accueillera l’année prochaine, le ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda, a pris des dispositions. Planification, approvisionnement en médicaments, renforcement des équipements des laboratoires, ou encore réactivation des opérations de simulations de catastrophes dans les hôpitaux, afin de développer les réflexes des personnels soignants... Plusieurs sous-commissions vont être mises en place pour s’occuper d'organiser ces préparatifs. De quoi espérer une belle compétition, malgré la pandémie, qui risque de se prolonger. 

  • Football
  • Coronavirus
  • Cameroun
  • CHAN
  • Santé publique
  • tests du Covid-19
  • mesures barrières
  • Yaoundé
  • Douala

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.