Covid-19

Cameroun : mais où est passé le vaccin contre le coronavirus ?

Le Cameroun prend du retard dans la vaccination après la suspension du vaccin d'AstraZeneca (Image d'illustration) 

Au Cameroun, la vaccination contre le Covid-19, prévue depuis un moment, tarde à démarrer. La suspension du vaccin AstraZeneca semble avoir perturbé les plans des autorités sanitaires qui examinent désormais d’autres propositions.

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 30.03.21, modifié le 31.03.21

Comme un serpent de mer. Au Cameroun, on parle beaucoup du vaccin contre le coronavirus... mais on ne le voit pas ! La vaccination contre le Covid-19 aurait probablement commencé ces jours-ci dans le pays si le Conseil Scientifique des Urgences de Santé Publique (CSUSP) n’avait pas conseillé aux autorités sanitaires de suspendre l’utilisation du vaccin AstraZeneca,  après plusieurs cas de thrombose chez des personnes injectées en Europe. Et dans l'attente d'un avis définitif du CSUSP, le nom d’un autre vaccin est apparu.

Le 19 mars, l’agence de presse russe Sputnik annonce que "le Cameroun est le 53ème pays à enregistrer le Sputnik V". Après un moment de silence, le ministre de la Santé publique du Cameroun Malachie Manaouda dément cette information. "Il n’y a pas un vaccin qui a été adopté après les recommandations du conseil scientifique", réagit Malachie Manaouda au micro de la radio télévision publique camerounaise une semaine plus tard. Il précise ensuite que la réflexion se poursuit sur le choix des vaccins.

Une alternative à AstraZeneca ?

Cette mise au point est survenue 24 heures après la publication d’une note interne dans laquelle le directeur du Centre des Urgences de Yaoundé (CURY) invitait "tous les chefs de service à lui faire tenir sous 48 heures les listes des personnels volontaires dudit centre à la vaccination contre le Covid-19". Une preuve que la campagne de vaccination est en route ? Reste à savoir quel vaccin le Cameroun, qui a été devancé par ses voisins gabonais et congolais, va adopter et qui pourrait le financer.

Le 25 mars, une délégation de la filiale camerounaise de téléphonie mobile MTN conduite par son directeur général Stephen Blewett, a rencontré Malachie Manouda. L'entreprise se dit disposée à financer l’achat d’un autre vaccin que celui d'AstraZeneca pour le Cameroun, à travers sa fondation. Mais le flou demeure sur le nom du vaccin choisi ou à choisir. L’Ordre National des Médecins du Cameroun, qui dit préférer  le vaccin américain Johnson and Johnson, serait-il dans le secret des dieux ? Il faudra attendre pour le découvrir. 

  • Coronavirus
  • Vaccin contre le Covid
  • Santé publique
  • Cameroun
  • Laboratoires
  • Epidémie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.