Covid-19

Cameroun : la peur du vaccin anti Covid-19 freine la campagne de vaccination

Les Camerounais n'ont pas confiance dans le vaccin contre le coronavirus (Image d'illustration) 

Manaouda Malachie, ministre de la Santé du Cameroun peine à convaincre la population sur la nécessité de se faire vacciner. Certains craignent la mort, d'autres veulent plus d'informations et de transparence des autorités avant de se laisser convaincre de se faire vacciner.

Par Marinette Nguimfack Standley
Créé le 19.04.21, modifié le 20.04.21

Le Cameroun a lancé sa campagne de vaccination contre le coronavirus le 15 avril dernier, dans la région du Littoral. Mais malgré l'exemple donné par le ministre de la Santé Manaouda Malachie, ou le maire de la Ville de Douala, Mbassa Ndine, qui se sont fait vacciner en public, nombreux sont les Camerounais qui continuent d'avoir peur du vaccin anti Covid-19. Pour eux, ce vaccin est inefficace et dangereux.

Accepteriez vous de vous faire vacciner contre le Covid-19 ? À cette question les réactions des Doualais ne se font pas prier. Joseph, agent de sécurité, dit ne pas être prêt à se faire vacciner contre cette maladie. "Avec tout ce que j'entends et lis sur les réseaux sociaux, je ne vais  jamais prendre ce vaccin. Et si je meurs, qui va perdre? D'ailleurs, J'ai mon djinja (jus de gemgembre ndlr) que je bois et ça me suffit", justifie-t-il, comme pour se rassurer qu'il est à l'abri de cette pandémie. Une attitude qui n'est pas sans rappeler celle de Madagascar, qui a longtemps refusé le vaccin au profit d'un remède naturel, le Covid Organics. Mais preuve que les remèdes naturels ne suffisent pas face à ce virus, la Grande île a récemment fait volte face en s'inscrivant au programme COVAX pour l'accès aux vaccin. Un revirement provoqué par une grave deuxième vague de l'épidémie, amenée par les variants du Covid-19, encore plus sévères que la souche d'origine. 

Peur et rejet du vaccin anti Covid-19

Laure, maman de 4 enfants, et Martine, étudiante, ont avoué à notre reporter qu'elles ne se feront vacciner pour rien au monde : "Même pas dans mes rêves", s'exclame Laure pour montrer à quel point elle est sceptique, face à ce nouveau type de traitement. "À quoi ça sert de se faire vacciner si on doit toujours porter le masque", s'interroge Vivien, livreur de boissons alcoolisées, avant de conclure que le respect des mesures barrières est la seule option pour lui de se protéger contre le coronavirus. Pelagie, agent comptable, joue la carte de la méfiance, et affirme à notre rédactrice qu'elle attend de voir comment réagissent les premiers vaccinés. C'est après leur expérience qu'elle prendra le risque, dit-elle, de se faire elle aussi administrer le traitement. 

Les décès et effets secondaires enregistrés dans certains pays étrangers à la suite d'une vaccination contre le Covid-19 sont constamment cités par les Camerounais, pour justifier leur peur du vaccin. Dominique, un jeune vendeur ambulant, et Thérèse, couturière, réclament plus de transparence et d'informations de la part des autorités de santé, pour mieux convaincre la population. D'après eux, "tant que tous les ministres, les députés, les hauts gradés du pays et les leaders des  partis politiques ne prennent pas le vaccin", ils ne croiront pas que se faire vacciner contre le coronavirus est nécessaire... et surtout sans danger. 

  • Cameroun
  • Vaccin contre le Covid
  • Epidémie
  • Coronavirus
  • Santé publique
  • Douala

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.