Covid-19

Au Maroc, l’état d’urgence est prolongé d’un mois

Au lieu de se finir le 10 août comme prévu au préalable, l'état d'urgence devrait prendre fin le 10 septembre prochain.  Source : AlloDocteurs Africa / Simo Shafii

Face à l’explosion du nombre de cas, l’exécutif marocain a décidé de prolonger l'état d'urgence d'un mois.  Il ne prendra plus fin le 10 août mais 10 septembre.

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 07.08.20, modifié le 10.08.20

Ils travaillent ! Outre l’amende de 300 dirhams pour non-port du masque, ce jeudi 6 août, l’Exécutif réuni en conseil du gouvernement a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire d’un mois au Maroc.  

Au lieu de se finir le 10 août comme prévu au préalable, celui-ci devrait prendre fin le 10 septembre prochain, si de nouveaux foyers n’apparaissent pas de manière alarmante. Il faut dire qu’après la période de confinement, le nombre de cas a explosé avec près de 30.000 cas cumulés. Actuellement, près de 8.650 personnes sont encore soignées pour la Covid-19.

De multiples décisions 

Ces derniers jours, au vu du nombre de cas, des décisions sont prises. Elles ne font toutefois pas toujours sourire. À commencer par l’annulation des vacances du corps médical, mais aussi le désengorgement des établissements hospitaliers par des soins prodigués à domicile, la non- circulation entre les villes…  

À présent, et comme en période de confinement, les Marocains sont contraints d’avoir une autorisation spéciale pour se déplacer, que cela soit en voiture ou par voie ferroviaire. De nombreuses familles sont encore bloquées dans différentes villes du pays après s’être déplacées à la veille de l’Aïd.       

  • Maroc
  • Coronavirus
  • confinement
  • police
  • Justice

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.