Covid-19

Au Cameroun, le gouvernement menace de fermer les églises de réveil qui nient l'existence du Covid-19

Les églises camerounaises qui nient l'existence du Covid-19 sont menacées de fermeture  Source : Scarabea / Shutterstock

Face à la menace du coronavirus, qui a déjà affecté près de 48.000 personnes au Cameroun, certaines églises du pays ne respectent pas les mesures imposées par les autorités locales pour arrêter la propagation du virus.

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 29.03.21, modifié le 29.03.21

La décision a de quoi faire jaser ! Au Cameroun, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, vient d'ordonner la fermeture des églises qui nient l'existence du Covid-19. Dans un courrier envoyé aux gouverneurs des 10 régions, le ministre estime que “plusieurs pasteurs des églises dites de réveil qui n’ont en réalité aucune existence légale au Cameroun continuent de véhiculer des informations qui vont à l’encontre des Très hautes instructions du chef de l’Etat“. 

Paul Atanga Nji regrette que ces dignitaires religieux interdisent à leurs fidèles le port du masque, tout en reniant l'existence de ce mal qui a fauché la vie d'au moins 721 personnes sur le sol camerounais. A cause de ces “dérives“, de nombreux patients sont décédés à leur domicile, selon le ministre de l’Administration territoriale qui invite aussi  les gouverneurs à fermer de façon  “systématique“ les églises dont les usagers “tiennent des discours contraires aux mesures édictées par le gouvernement en vue de freiner la propagation du Covid-19“

"Imposer une pensée unique"

Cette sortie du ministre en charge de l'Intérieur tranche avec la stratégie du gouvernement face au coronavirus. De quoi pousser le révérend-pasteur Franklin Yebga à réagir. L'homme qui anime au quotidien une émission évangélique sur les antennes d’une radio privée à Yaoundé estime qu'on veut "nous imposer dans une pensée unique". Avant d'ajouter que le gouvernement ferait mieux de se pencher sur "d’autres problèmes, comme l’accès à l’eau que de nous imposer une pensée unique".

A l'heure où la campagne de vaccination anti-Covid n'a toujours pas démarré au Cameroun, les autorités multiplient les campagnes de sensibilisation, tout en évitant de sanctionner les réfractaires aux mesures barrières. 

  • Cameroun
  • Coronavirus
  • Religion

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.