Choléra

Nouvelle campagne de vaccination contre le choléra en RDC

Les eaux stagnantes couplées avec les mauvaises conditions d’hygiène et les difficultés d’approvisionnement en eau potable favorisent les risques de choléra Source : iStock Claudiad

Submergée par une épidémie de choléra, la République démocratique du Congo (RDC) tente de s'en débarrasser grâce à une nouvelle campagne de vaccination. 

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 03.04.21, modifié le 06.04.21

Bouter le terrible choléra hors du Haut-Katanga. C’est l’objectif annoncé des autorités face à la terrible épidémie qui gagne du terrain notamment dans la ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga. Pour y arriver, une campagne de vaccination massive a été lancée, le 29 mars dernier. Cette opération cible près de 1,4 millions de personnes âgées d'un an et plus. 

"Le choléra provient de l’eau sale et impropre ou d’un repas mal réchauffé, on mange les choses alors que les mains sont sales. Nous voulons, dans cette volonté du Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi qui a dit, avant qu’on arrive en 2030, il faut que le choléra disparaisse en République Démocratique du Congo. Comment ça doit disparaître ? Une autre façon de combattre cette maladie comme les autres pays, c’est d’accepter la vaccination. Voilà pourquoi nous lançons ça puisque depuis deux ans, le choléra a un peu baissé dans d’autres zones de santé et d’autres villes. Le vaccin concerne les enfants d’une année jusqu’aux vieillards. Au nom du Gouverneur, je lance la campagne de vaccination contre le choléra dans la province du Haut-Katanga", explique le ministre provincial de la Santé, le Dr Joseph Nsambi. 

Panique à Kasumbalesa

Mais à l'ère du Covid-19, la population est méfiante vis-à-vis du vaccin contre le choléra. A tel point que certains parents, à Kasumbalesa, n'ont pas hésité à récupérer leurs enfants. "Ce vaccin concerne la Covid-19 mais les autorités nous mentent pour dire que c’est pour le choléra. Nous ne pouvons pas accepter parce que nous n’avons pas encore vu ou entendu que à Kasumbalesa a quelqu’un qui a cette maladie“, précisent des parents désorientés.

Maladie diarrhéique grave, le choléra est très contagieux. Non traitée, il peut provoquer la mort en moins de 24 heures. Pour ne pas l’attraper, il faut se laver les mains avant les repas et lorsque l’on sort de toilettes, traiter l’eau avant son utilisation, laver les légumes et les fruits avant de les ingérer, et bien cuire les repas.

Source : politico.cd, mediacongo.net
  • Congo RDC
  • choléra
  • Vaccin
  • Epidémie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.