Environnement

Pollution : poissons, biodiversité, santé... toutes les conséquences de la marée noire à Maurice

A Maurice, la marée noire peut être à l'origine de terribles dommages environnementaux 

Deux mois après que le vraquier japonais MV Wakashia ait déversé 1.000 tonnes de fioul dans les eaux mauriciennes, on fait le point sur les conséquences de la pire pollution maritime de l'histoire du pays.

Par B.K avec AFP
Créé le 24.09.20, modifié le 24.09.20

C'est une menace à long terme ! A Maurice, depuis que le vraquier japonais MV Wakashio, qui faisait route de Singapour vers le Brésil, s'est échoué, le 25 juillet dernier, sur un récif corallien près de la pointe d'Esny, l'heure est à l'inquiétude. Car le bateau contenait 3.800 tonnes de fioul et 200 tonnes de diesel, qui ont rapidement commencé à fuir.

"Somme toute, cela n'a pas été une grosse marée noire. Il s'agissait d'un vraquier et non d'un pétrolier, auquel cas la situation aurait été très différente", précise Sue Ware, experte du milieu marin à l'institut de recherche britannique Cefas. Alors qu'on estime qu'environ 1.000 tonnes de fioul se sont écoulées dans les eaux cristallines de l'océan Indien, "le volume est relativement limité mais la zone est cruciale pour la biodiversité", souligne Sue Ware. 

A quelques encablures, l'île aux Aigrettes, une réserve naturelle qui abrite des espèces endémiques - oiseaux et reptiles - a été souillée. "C'est à 2 km du Wakashio, cela a été un des premiers sites impactés", déplore Vikash Tatayah, de l'ONG Mauritian Wildlife Foundation qui gère cet ilot. Une cinquantaine de dauphins d'Electre se sont échoués fin août sur cette côte, mais le lien avec le naufrage n'a pas été établi pour le moment.

Des effets à long terme

Comme d'autres, Vikash Tatayah s'inquiète des effets à long terme, notamment pour les poissons et les habitants. "Il y a la pollution visible et la pollution invisible. Une partie des hydrocarbures ne flotte pas mais se dissout dans la mer: les poissons le mangent, le corail l'absorbe, ça part dans les écosystèmes", explique Sunil Dowarkasing, un expert de l'environnement.

L'hydrocarbure libéré par le Wakashio, du VLSFO ("very low sulfur fioul oil", moins "visqueux" que le fioul lourd) est un carburant de nouvelle génération dont on connaît mal les effets sur l'environnement, note Sue Ware. A ce stade, le gouvernement a répertorié vingt-six sites affectés par cette marée noire. Des opérations de nettoyage sont programmées dans les prochains jours.

  • Maurice
  • Pollution
  • Pollution de l'eau
  • Biodiversité

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.