Environnement

Hippopotame en Afrique : attention, grand danger !

L'hippopotame se révèle aussi agile qu’agressif Source : Shutterstock

Même si on a tendance à croire que les félins sont les animaux les plus dangereux du continent, l'hippopotame s'impose comme le mammifère le plus redoutable d'Afrique. 

Par Badr Kidiss
Créé le 04.11.19, modifié le 05.11.19

L'hippopotame peut tuer ! Bien qu'herbivore, cet énorme mammifère dont le poids peut aller jusqu'à 4 tonnes, tue beaucoup plus d'hommes... que les lions. On estime qu'il est à l'origine de plus de 500 morts chaque année. Ce qui en fait l'animal l'animal le plus dangereux en Afrique, après les moustiques. 

Plusieurs espèces d'hippopotames ont disparu, mais deux d'entre elles existent toujours en Afrique : l'hippopotame amphibie et l'hippopotame nain. Contrairement aux autres gros mammifères terrestres comme l'éléphant ou le rhinocéros, l'hippopotame amphibie est un animal semi-aquatique. Cet animal, qu'on retrouve dans toute l'Afrique Subsaharienne, passe la majorité de son temps dans les lacs et les fleuves pour se protéger du soleil. Et quand il est caché sous l'eau, on peut facilement le confondre avec un rocher.

Prêt à tout pour se protéger

Doté d'un comportement territorial très développé, l'hippopotame amphibie - qui est un vieux cousin de la baleine - attaque généralement les bateaux, quand on le dérange. C'est notamment le cas de l'hippopotame mâle qui est prêt à tout pour protéger son territoire de toute éventuelle menace. 

Même si l'hippopotame amphibie aime l'eau, il ne sait pas vraiment nager. Il utilise ses petites pattes pour se déplacer sous l'eau, où il peut atteindre une vitesse de 8 km/h et parcourir plus de 30 km "à la nage". Capable de voir et d'entendre sous l'eau, l'hippopotame peut aussi retenir sa respiration pendant plus de 5 minutes d'affilée, rien que ça ! Et malgré son gros gabarit, il est très véloce et peut courir à 30 voire 40 Km/h. Autant dire qu'il est inutile d'essayer de le semer. 

Un mammifère menaçant et menacé

Si plusieurs scientifiques s'accordent à dire que l'estomac de l'hippopotame n'est pas adapté pour manger de la viande de manière régulière, ils reconnaissent, tous, que cet animal peut en manger lorsqu'il souffre d'une carence nutritionnelle. Autrement dit, quand il est affamé, cet amoureux d'herbes fraîches peut s'avérer très dangereux. Grâce aux puissants muscles de sa mâchoire, l'hippopotame amphibie peut ouvrir sa bouche à près de 180 degrés. Et quand on sait que ses canines peuvent mesurer jusqu'à 50 cm de long, on n'a pas forcément envie de s'aventurer à ses côtés. 

Imprévisible, l'hippopotame est aussi menacé par la perte de son habitat et le braconnage pour sa viande et l’ivoire de ses canines. Aujourd'hui, on estime qu'il n'y a plus que 125.000 hippopotames amphibies en Afrique. Pourtant, ce mammifère est considéré comme une espèce vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). L'hippopotame joue même un rôle important dans la biodiversité. En déféquant dans les rivières, il les enrichit avec du silicium, un élément indispensable à la croissance de microalgues essentielles à l’écosystème des rivières africaines. Comme quoi, c'est à nous d'apprendre à vivre aux côtés de ce garant de notre écosystème. Et non l'inverse ! 

  • Hippopotame
  • Afrique
  • Animaux

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.