Consommation

Ramadan : comment réaliser un ftour équilibré

Pendant le mois de Ramadan, il est possible de prendre un ftour équilibré (photo d'illustration) 

Le mois de Ramadan est le mois de toutes les tentations alimentaires. Pourtant, la réalisation d’un repas équilibré est facile. Voici nos conseils pour un ftour sain. 

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 15.05.20, modifié le 16.05.20

Au moment de rompre le jeûne du mois de Ramadan, la plupart des musulmans festoient comme des rois. Les premiers jours, il semble difficile de résister à tous les mets sucrés proposés lors du repas de rupture du jeûne (qu’on appelle ftour ou iftar). Mais il est tout à fait possible de se faire plaisir, tout en ayant une alimentation saine.

Tous les nutritionnistes s'accordent à dire que le ftour doit associer le sucré et le salé, tout en étant léger. "Après la rupture du jeûne, l'idéal est de manger trois repas. Pour le ftour, je recommande de commencer avec un grand verre d'eau à température ambiante, du lait animal ou végétal", détaille Salma Abid, conseillère diététique au centre marocain basé à Casablanca, Fit&Diet. D'autant plus qu'en cette période où les températures sont assez élevées, notre organisme a besoin de plus d’eau.

Un Ftour équilibré, c’est quoi ?

Pour un Ftour équilibré, la conseillère diététique préconise des aliments riches en nutriments et en oligoéléments afin d'éviter toute carence alimentaire. Elle propose d’enchaîner avec des aliments riches en sucre naturel tels que les dattes qui constituent une source intéressante de minéraux, les figues sèches et les fruits. 10 à 15 min plus tard, il serait nutritif de compléter le ftour avec une soupe de légumes, une harira allégée ou une soupe aux flocons d'avoine, accompagnée d'une préparation à base de céréales complètes telles que le pain, les pancakes à l'avoine ou les crêpes au sarrasin. Ensuite, au dîner, il est conseillé de manger un plat consistant à base de viande, de poulet ou de poisson qui serait accompagné de légumes cuits ou crus.

Quant au repas d'avant l'aube (qu'on appelle shour), il est recommandé d'opter pour un petit déjeuner consistant. Ce repas peut être composé de laitages, de protéines et de féculents. Comme il doit fournir toute l’énergie nécessaire pour tenir pendant la journée de jeûne, il faut limiter votre consommation de sucres rapides (gâteaux et biscuits industriels, chocolats au lait, sirops, pâtisseries orientales...) et miser plutôt sur les sucres lents (haricots verts, fèves sèches, pois chiches, lentilles...). Attention aussi à l'hydratation qui doit être suffisante et régulière. "Il faut boire 1,5 litre d'eau entre le ftour et le shour. Certains aliments tels  tels que les pâtisseries, les gâteaux, les jus industrialisés, les sodas et les fritures sont à éviter", rappelle Salma Abid. 

  • Ramadan
  • Alimentation
  • Santé publique
  • Maghreb

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.