Consommation

Ramadan au Bénin : que faut-il manger ?

Faire Ramadan ne veut pas dire qu'il ne faut pas manger équilibré (photo d'illustration) 

Alors que Ramadan a récemment démarré dans les pays musulmans, ce mois de jeûne est synonyme de tentations alimentaires pour les Béninois. 

Par Léonard Kabo avec BK
Créé le 24.04.20, modifié le 27.04.20

Que faut-il manger en période de jeûne ? C'est la question que tout le monde se pose au Bénin. Pendant le mois de ramadan, les musulmans observent une période d'abstinence quotidienne de l'aube jusqu'à la tombée de la nuit : pas de nourriture, pas de boisson (même pas de l'eau), pas de cigarettes, pas de relations sexuelles... 

Mais après avoir eu faim et soif toute la journée, le corps manque terriblement de sucres. Et on a souvent qu'une seule envie : sauter sur le buffet à l'heure de la rupture. Mais attention, Ramadan ne doit pas rimer avec constipation, indigestion ou encore une sensation de ballonnement…

Le diététiquement correct ! 

S'il est recommandé de rompre le jeûne avec un fruit pour remettre le taux de glycémie à la normale, nombreuses sont les personnes qui préparent un gros banquet, surchargeant souvent leur estomac d’aliments difficiles à digérer. Mais si on ne fait pas attention, les kilos en trop vont rapidement s'accumuler. 

Islamiath, une jeune Béninoise, nous explique qu'elle rompt son jeûne "avec un fruit, avant de prendre de la bouillie et des beignets en plus de l'igname frite". Une chose est sûre, le plat ne doit pas être trop copieux vu que généralement il n'est suivi d'aucune activité physique. Et pour éviter tous les troubles digestifs, il est essentiel de manger équilibré et varié. 

Le repas de l'aube

Si l'igname est une magnifique source d'énergie, il ne faut pas en abuser pour ressentir la sensation de faim avant l'aube et pouvoir prendre une collation qui va apporter toute l'énergie nécessaire pour ces longues journées. Ce repas de l'aube (qu'on appelle Shour au Maghreb) est même très important pour les jeûneurs car il apporte notamment l'énergie nécessaire pour affronter une journée de jeûne. 

Contrairement à certaines croyances, ce repas doit être consistant et peut être composé de viandes, de sucres lents (boulghours, Lentilles, riz, vermicelle, semoule, pois chiches ou légumes..) qui mettent du temps à être digérés. 

  • Afrique
  • Bénin
  • Ramadan
  • Alimentation

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.