Consommation

Alimentation : les Marocains mangent-ils à leur faim ?

Tout le monde ne mange pas à sa faim au Maroc (Illustration) 

Au Maroc, les plus riches dédient un certain pourcentage de leur budget à leur alimentation alors que les plus pauvres doivent y consacrer la moitié de leurs revenus.
Par Sabrina El-Faïz
Créé le 19.02.20, modifié le 19.02.20

Le panier moyen des Marocains ne vole pas haut. Malgré des prix défiant toute concurrence au niveau des fruits et légumes, le budget moyen alloué à l’alimentation des foyers fait froid dans le dos.

Annuellement, les familles marocaines dépensent en moyenne 5.800 dirhams, soit près de 484 dirhams par mois. Selon Mohamed Benchaaboun, ministre des Finances et de l'Économie, les dépenses des familles marocaines en alimentation représentaient 37,1% de leurs revenus en 2017.

Beaucoup de disparités

Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, la dépense moyenne annuelle par personne est passée de 4.553 à 5.847 dirhams entre 2007 et 2014. Mais alors que le milieu urbain dépense 33% de son budget annuel dans l’alimentation, le milieu rural gaspille près de 48% de son budget pour se nourrir.

Le reste du budget annuel est dédié à l’enseignement, la culture et le divertissement avec une hausse de 9,3% de 2007 à 2014. Le logement et l’énergie enregistrent, quant à eux, une hausse de 7%, et 8% pour l’hygiène et les soins de santé.

Source : https://ahdath.info/
  • Maroc
  • Consommation
  • Alimentation