Consommation

À l'ère du coronavirus, les Marocains défient les mesures barrières pour un fast-food

La réouverture des Mcdonald's au Maroc a entrainé le non-respect des mesures barrières (photo d'illustration)  Source : B1anconer0 / Shutterstock

Si le Maroc est officiellement confiné jusqu'au 10 juin pour faire face au coronavirus, l'ouverture récente des fasts-food a entrainé des rassemblements de masse et le non-respect des mesures barrières. 

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 03.06.20, modifié le 04.06.20

Les images sont spectaculaires ! Alors que le confinement anti-coronavirus du royaume touche à sa fin, les files de voitures s'allongent devant la plupart des Mcdonald's, depuis que la célèbre chaîne de fast-food (restauration rapide, en anglais) a annoncé la réouverture de ses restaurants au Maroc. 

À Casablanca, là où l'on recense près d'une vingtaine de restaurants McDonald's, il fallait même patienter plusieurs heures pour accéder au drive. Même situation du côté des entreprises de livraison, comme nous l'explique Sarah, une Casablancaise croisée au centre ville : "J’ai commandé via Jumia Food un menu McDonald’s, on m’a demandé d’attendre 7 heures et je n’ai pas reçu ma commande le jour même. Je savais que ça prendrait du temps, mais j’ai quand même tenté ma chance". Mais à l'heure du coronavirus Covid-19, il ne faut pas oublier de respecter les mesures barrières pour se protéger et protéger les autres de cette maladie qui a fauché la vie d'au moins 206 personnes sur le sol marocain. 

Adieu les mesures barrières

En plus de provoquer la cohue sur les routes, la réouverture des restaurants McDonald's au Maroc a entraîné le non-respect des mesures barrières. De nombreuses voitures comportaient toute une famille, alors que le Maroc est encore en période de confinement et que l’attestation de déplacement dérogatoire est toujours d’actualité.

mohammedia: files d’attente impressionnantes devant Mcdonald’s

00:01:47

mohammedia: files d’attente impressionnantes devant Mcdonald’s

00:01:47

Des conducteurs de deux roues attendaient aussi leur tour sans porter de masque de protection. Des gens sont même sortis se dégourdir les jambes. Un vrai capharnaüm ! Dans ces conditions dangereuses pour la santé des citoyens, les services de sécurité ont été contraints d’intervenir pour calmer les esprits et rappeler les règles actuellement imposées par l’Etat pour faire face à la pandémie de coronavirus. La police s’en est même mêlée afin de distancier les gens et les faire circuler, vu que les routes étaient bloquées.

  • Maroc
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Santé publique
  • Consommation

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.